Chasse en Tanzanie

Discussion in 'Hunting Africa' started by AfricaHunting.com, Jan 12, 2009.

  1. AfricaHunting.com

    AfricaHunting.com FOUNDER AH Ambassador

    Joined:
    Oct 1, 2007
    Messages:
    5,173
    Likes Received:
    54
    Location:
    USA
    My Photos:
    4887
    Chasse en Tanzanie

    De tous les pays de chasse en Afrique, la Tanzanie est sans doute l’un de ceux qui éveille le plus l’imagination des chasseurs, comme des non chasseurs. L’ancienne colonie allemande connue sous le nom de Tanganika, est devenue anglaise après la première guerre mondiale. En 1964, lors de l’indépendance, elle prend le nom de Tanzanie.

    Les plus grands chasseurs du XX° siècle ont célébré la Tanzanie, ses chasses et sa faune, parmi la plus abondante du continent Africain. Parmi ceux-ci on citera bien sûr le Président Théodore Roosevelt qui en 1905 entreprend un safari qui réunira près de 300 porteurs, ou encore Frederick Selous qui agé de plus de soixante ans, donnera sa vie pour cette terre d’Afrique qu’il a tant aimé et qui sera tué en 1917, à Beho-Beho, au cours des combats contre l’armée Allemande du général von Lettow-Vorbeck. Quand aux œuvres littéraires ou cinématographiques, elles réservent une place de choix à la Tanzanie, au premier rang desquelles bien sûr, les nouvelles d’Hemingway…

    La Tanzanie est située le long des côtes de l’océan Indien. Elle possède des frontières communes avec le Kenya et L’Ouganda au Nord, le Ruanda, le Burundi et la République démocratique du Congo à l’ouest, la Zambie et le Malawi au sud-ouest et le Mozambique au Sud.

    La faune de Tanzanie abrite un vaste éventail de la faune Africaine. La Tanzanie permet encore aujourd’hui de chasser quatre des célèbres « Big Five » : L’Eléphant, le Lion, le Buffle (Syncerus Caffer Caffer), et le Léopard.

    Mais la faune de Tanzanie comporte une immense variété de trophée de chasse potentiel parmi lesquels on distingue: l’Elan du Cap (Taurotragus Oryx), l’Hippotrague Rouan (Hippotragus Equinus), l’Hippotrague Noire ou Sable de Roosevelt (Hippotragus Niger Roosevelti), le Grand Koudou (Tragelaphus Strepsiceros) et le Petit Koudou (Tragelaphus Imberbis), le Bubale de Coke (Alcelaphus Busephalus Cokeii), le Bubale de Lichtenstein ( Alcelaphus Lichtensteinii), le Bubale Major (Alcelaphus Buselaphus), le Damalisque Korrigum (Damaliscus Korrigum), l’Oryx à Oreilles Frangées (Oryx Beisa Callotis), le Gnou Bleu ou à Queue Noire (Connochaetes Taurinus), le Cob à Croissant (Kobus Ellipsiprymnus), le Cob Défassa (Kobus Défassa, le Guib Sylvatique (Tragelaphus Scriptus Sylvaticus), le Guib d’Eau ou Sitatunga (Tragelaphus Spekeii), le Grand Cob des Roseaux (Redunca Arundinum), le Cob de Roseaux (Redunca Redunca), l’Impala (Aepyceros Melampus), la Gazelle de Grant (Gazella Grantii), la Gazelle de Robert (Gazella Grantii Robetsii), la Gazelle de Thomson (Gazella Thomsonii), la Gazelle de Waller (Litocranius Wallerii), le Céphalophe de Grimm (Cephalophus Sylvicapra Grimmia), le Céphalophe de Peters (Cephalophus Callipygus), le Dik-Dik de Kirk (Madoqua Kirki), l’Oréotrague Sauteur (Oreotragus Oreotragus), l’Ourébi (Ourebia Ourebi), le Potamochère (Potamochoerus Porcus), le Phacochère (Phacochoerus Aethiopicus)…

    Les Hippopotames et les Crocodiles figurent également parmi les espèces chassables.

    La Tanzanie abrite également une vaste population de Guépards (Acinonyx Jubatus), mais ils sont intégralement protégés.

    Toutes ces espèces sont réparties sur l’ensembles des trois principales aires de chasse de la Tanzanie ou sur certaines d’entre elles seulement. Ces aires de chasse sont: le pays masaï au nord, le Sélous au sud, et les régions centre et ouest.

    Au sein de ces zones, les concessions de chasse sont immenses et à la mesure de ce vaste pays. Elles recouvrent plusieurs centaines de milliers d’hectares, et pour certaines, elles atteignent même le million d’hectares… En Tanzanie, les territoires de chasse sont des territoires libres, non clos. Ces territoires sont loués à des sociétés de chasse étrangères qui en assurent la gestion et l’entretien. Il y a plusieurs dizaines de société de chasse en Tanzanie. On compte une grande majorité de sociétés et de guides de chasse Français, sud-africains, zimbabwéens et de plus rares anglais, américains, espagnols, ou italiens.

    Le biotope dominant est la savane arbustive sèche et la savane herbeuse, entrecoupées de zones boisées plus ou moins denses. Mais dans certaines zones du pays Masaï, le biotope peut être parfois extrêmement aride, voir semi désertique. Quand au Selous, on y trouve des zones de forêt qui peuvent être très denses. Le relief est plat en général et n’offre pas de difficultés. Toutefois dans le pays Masaï, certaines zones peuvent être assez accidentées.

    La chasse en Tanzanie se conduit à pieds. Mais compte tenu de l’étendu des zones, il est souvent nécessaire de faire de longs déplacements en véhicule.

    Les camps de chasse en Tanzanie sont des camps de tentes. Mais ce sont des tentes vastes et confortables, et les camps de certaines sociétés sont réellement luxueux. Tous comportent l’électricité et souvent des moyens de communications avancés: téléphone par satellite, TV par satellite. La cuisine de type occidentale est souvent d’une très grande qualité.

    Pour le Selous et les régions centre et ouest, on rejoint les zones de chasse par petit avion depuis Dar-es-Salam, la capitale. Les temps de vol varient de une heure et demi à deux heures et demi.

    Pour le pays Masaï ont rejoint les zones de chasse en voiture depuis Arusha. Il faut compter trois à quatre heures de routes et de pistes.

     

Share This Page