Chasse en Republique Centrafricaine

Discussion in 'Hunting Africa' started by AfricaHunting.com, Dec 2, 2008.

  1. AfricaHunting.com

    AfricaHunting.com FOUNDER AH Ambassador

    Joined:
    Oct 1, 2007
    Messages:
    16,111
    Likes Received:
    11
    Location:
    USA
    My Photos:
    4887
    Chasse en République Centrafricaine

    Pour les chasseurs Français de grand gibier, la République Centrafricaine, la « R.C.A », comme ils l’appellent familièrement, est une destination de chasse mythique. Elle est certainement à l’Afrique de l’Ouest et à l’Afrique Centrale ce que la Tanzanie et le Zimbabwé sont à l’Afrique de l’Est. Les plus célèbres guides de chasse français ont conduit pendant des décennies des safaris de légendes en R.C.A, et le nom de certain d’entre eux, tel celui de Jean d’Orgeix est à lié à jamais à celui de la république Centrafricaine.

    Au cours des années passées la RCA a connu un certain nombre de soubresauts politiques, sans que pourtant jamais la chasse ne s’arrête. Aujourd’hui la présence de l’Armée Française assure à cette ancienne colonie une stabilité retrouvée. La diversité faunistique de la RCA est remarquable. Elle abrite en effet 208 espèces de mammifères, dont 23 espèces d’antilopes !

    Cette diversité et des densités peu communes font de la république Centrafricaine l’une des plus intéressantes destinations de Grande Chasse en Afrique. Mais parmi toutes les espèces présentes en RCA, trois font plus particulièrement sa renommée, ce sont : l’Elan de Derby (Taurotragus Derbianus), le Bongo (Tragelaphus Eurycerus Eurycerus) et le Grand Koudou de l’ouest Africain (Tragelaphus Strepsiceros). Les plus grands trophées d’Elan de Derby existant à ce jour ont été récoltés en R.C.A. et la chasse de la plus grande antilope d’Afrique est une aventure pleine d’imprévus qui demande patience et ténacité. Le Bongo à lui aussi largement contribué à la réputation de la république Centrafricaine, et la chasse de cette magnifique antilope dans les forêts profondes ou sur les salines est elle aussi l’occasion d’une expérience inoubliable. Le Grand Koudou de l’ouest africain enfin, l’un des plus beaux trophées d’Afrique, se chasse au nord de la RCA dans des régions extrêmement reculées, sauvages et semi désertiques. Plus que tout autre, cette chasse fait revivre au chasseur les émotions des grands safaris d’autrefois. Mais la chasse en RCA offre aussi la possibilité de nombreux autres trophées tels que l’Hippotrague ou Antilope Roanne (Hippotragus Equinus), le Sitatunga (Tragelaphus Spekei), les Cob Defassa (Kobus Ellipsiprymnus Défassa), le Cob de Buffon (Kobus Kob), le Cob des Roseaux (Redunca Redunca), le Guib Harnaché (Traglaphus Sciptus), l’Hylochère (Hylochoerus Meinertzhageni), quatre espèces de céphalophe dont le très furtif et difficile Céphalophe à dos Jaune (Cephalophus Silvicultor), Phacochères (Phacochoerus Aethiopicus), Potamochères (Potamochoerus). Les Buffles (Syncerus Caffer Aequinoctialis) sont également présents en grands nombres. Quand aux félins, Lions et Panthères, ils se trouvent sur la quasi totalité des territoires de chasse. La chasse de l’Eléphant quant à elle est interdite en Centrafrique depuis 1989.

    Les territoires de chasse se trouvent au centre, à l’est et au nord du pays. Compte tenu de la superficie du pays, et des zones de chasse, (100.000 à 1.300 000 hectares), le biotope est donc assez varié. Il est pour l’essentiel constitué de savanes arbustives, de savanes herbeuses et de forêts denses. Mais plus on s’achemine vers le nord et plus le biotope est aride. Compte tenu des dimensions du pays et des distances, on ne peut rejoindre les zones de chasse qu’en avion-taxi au départ de Bangui, la capitale. Il faut de une heure et demi à deux heures et demi de vol en fonction de la situation de la zone retenue.

    Ces territoires sont loués à des sociétés de chasse françaises dans la grande majorité ou à de plus rares sociétés centrafricaines. Les guides de chasse qui officient en Centrafrique sont donc dans l’ensemble tous de nationalité française et membres de l’A.C.P. (Association des Chasseurs Professionnels).

    La chasse en Centrafrique se mène à pied, le plus souvent au pistage, et c’est toujours une expérience passionnante car les pisteurs centrafricains sont sans doute parmi les meilleurs d’Afrique. Comme dans toute l’Afrique de l’Ouest ou Centrale les territoires de chasse de RCA sont libres et non clos.

    Les camps de chasse sont des camps permanents. Ils sont souvent construits dans le style africain du pays, mais doté de tout le confort, et la cuisine qui permet de déguster le gibier chassé est excellente.

Share This Page