Chasse en Ethiopie

Discussion in 'Hunting Africa' started by AfricaHunting.com, Jan 12, 2009.

  1. AfricaHunting.com

    AfricaHunting.com FOUNDER AH Ambassador

    Joined:
    Oct 1, 2007
    Messages:
    5,053
    Likes Received:
    19
    Location:
    USA
    My Photos:
    4887
    Chasse en Ethiopie

    Le territoire de l’Éthiopie couvre une large portion de la corne de l’Afrique. L’Éthiopie a des frontières communes avec le Soudan, le Kenya, la Somalie et Djibouti.

    L’Éthiopie a été pendant des décennies un pays de chasse absolument mythique, connu en particulier pour ses éléphants. L’Éthiopie est également le seul pays qui abrite le Nyala de Montagne dont la chasse est aussi belle, difficile et passionnante que certaines espèces tout aussi emblématiques telles celle du Bongo, ou encore celle du Markhor pour les chasses de montagne.

    En dépit de nombreuses crises politiques et malgré la guerre qui a opposé à plusieurs à reprises au cours des vingt dernières années, l’Éthiopie à son voisin somalien, elle offre aujourd’hui la possibilité d’une chasse unique dans un environnement géographique et humain passionnant. L’Éthiopie a d’ailleurs été célébrée par des écrivains de renom tel Raimbaud, Henry de Montfreid ou encore François Guyot, et il n’est pas inutile de relire les ouvrages de ces auteurs avant d’entreprendre un voyage dans ce pays, car même écrit il y a des décennies, ces livres permettent de s’imprégner de l’atmosphère si particulière de ce magnifique pays.

    Outre le magnifique Nyala de Montagne (Tragelaphus buxtoni), l’Éthiopie abrite une faune extrêmement variée, répartie sur différentes régions du pays, et parmi laquelle on distingue: le Grand Koudou d’Abyssinie (Tragelaphus strepsiceros), le Petit Koudou (Tragelaphus imberbis), Oryx Beïsa (Oryx Gazella Beisa), le Buffle Equinoxial (Syncerus Caffer Aequinoxialis), le rare Bubale de Neumann (Alcelaphus Buselaphus Lelwel), le Cob Défassa (Kobus Defassa), le Guib Harnaché (Tragelaphus Scriptus), le Gerenouk (Litocranius Walleri), le Redunca (Redunca Redunca), la Gazelle de Grant (Gazella Grantii), la Gazelle de Soemmering (Gazella Soemmeringi), l’Ourébi (Ourebia Ourebi), l’Oréotrague (Oreotragus Oreotragus), le Dik-dik de Kirk (Madoqua Kirki), le Dik-dik de Günther (Madoqua Guentheri Smithi), l’Hylochère (Hylochoerus Meinertzhagenii), le Potamochère (Potamochoerus Porcus), le Phacochère (Phacochoerus Aethiopicus).

    Parmi les carnassiers on distingue notamment le Chacal à Chabraque (Canis Mesomelas), le Chacal à Flancs Rayés (Canis Adustus), et la Hyène Tachetée (Crocuta crocuta).

    Les Lions et les Léopards sont présents en bonne densité. Les Lions se chassent à l’affût ou à la rencontre. L’Ethiopie est l’un des pays d’Afrique qui délivre le plus grand nombre de licences pour des Léopards…

    La chasse en Éthiopie répond à des règles assez particulières. En effet, certaines espèces sont autorisées à la chasse, mais cela ne signifie pas qu’il soit possible de les chasser, car en Éthiopie, la chasse n’est possible que si une zone a été attribuée à cette espèce. Ainsi les Eléphants, ou le Bubale de Neumann… Ces espèces sont autorisées à la chasse en théorie, mais aucun territoire n’a été attribué pour la chasse de ces espèces… En pratique, il n’est donc pas possible de les chasser…

    Il n’y a pas de saison de chasse en Éthiopie. Il est donc en théorie possible de chasser toute l’année. Mais la meilleure période est toutefois celle d’octobre à juin. Les mois de juillet, août et septembre sont particulièrement humides.

    Les zones de chasse se répartissent sur une vaste portion du territoire. Mais ces zones sont surtout situées dans la moitié sud du pays, au sud de la capitale, Addis Abebales. La Vallée de l’Omo, la province de Bale, les monts Arusi et les monts Bale au sud, mais également la région des Danakils et des Afars au nord du pays, sont parmi les zones les plus fréquemment proposées.

    En Éthiopie les zones de chasse sont des territoires ouverts non clos. Les territoires sont loués à des sociétés étrangères qui en assurent la gestion. Ont compte moins d’une demi-douzaine de sociétés de chasse en Ethiopie et les guides de chasse sont en général des guides anglo-saxons (Américains, Sud-Africains ou Zimbabwéens blancs.)

    La chasse en Éthiopie se conduit à pied. La chasse du Nyala de Montagne quant à elle peut se conduire à cheval. Mais elle requiert une parfaite condition physique. La chasse du Nyala de Montagne présente beaucoup de similitudes avec la chasse des mouflons, mais également avec celle du Bongo. Elle est d’ailleurs souvent décrite comme une chasse de Bongo « verticale », tant elle s’apparente à cette dernière par la densité du biotope et les difficultés qui en résultent. Au cours de la chasse du Nyala, des camps volants sont souvent réalisés.

    Les camps de base sont en général des camps de tentes, mais celles-ci sont vastes et confortables. Dans la grande majorité des cas, les transferts vers les zones de chasse se font en voiture depuis la capitale Addis-Abeba. La durée des trajets peu varier de 6 à 10 heures de route en fonction des zones retenues et de l’état des routes.

Share This Page